Santé : Les bienfaits du vélo

La pratique du vélo apporte-t-elle un bénéfice particulier sur la santé ?

Toute activité physique est bénéfique, cependant certaines pratiques peuvent avoir des effets secondaires moins positifs, en particulier au niveau des articulations et des tendons. Le vélo a le très grand avantage d’éviter les impacts sur le sol et/ou les changements brutaux de direction, mettant moins les articulations, tendons et ligaments à l’épreuve.

Le vélo est d’ailleurs une activité fréquente chez les séniors, du fait de son caractère doux et régulier dans sa pratique de loisir. Cela permet de garder le bénéfice cardio-vasculaire (entre autre), sans véritable limite d’âge.

Le vélo est particulièrement indiqué pour le système cardio-vasculaire, le système veineux en particulier du fait de l’utilisation des muscles du mollet qui agissent comme une « pompe veineuse » luttant contre la stagnation du sang dans les jambes.

Enfin le vélo pratiqué de façon modérée est un des exercices physiques les plus rentable d’un point de vue métabolique grâce au fonctionnement en aérobie (cf ci-dessous).

 

L’assistance électrique est-elle un frein au bénéfice sur la santé ?

En matière d’activité physique, il est démontré qu’il est préférable de s’entraîner régulièrement à intensité modérée plutôt que de façon très intense, et plus rare.

En effet l’effort physique le plus bénéfique pour l’organisme est l’activité dite « aérobie » qui se produit grâce à l’utilisation de grandes masses musculaires (le plus souvent situées au niveau des jambes) avec une intensité modérée. Une activité est considérée comme « modérée » entre 60 et 85% de la capacité cardio-vasculaire maximale, capacité qui est propre à chaque individu (définie par l’âge et la fréquence cardiaque).

Lorsque l’exercice dépasse 85 % de cette fréquence cardiaque maximale, la demande d’oxygène de la part des muscles ne peut plus être fournie par le cœur et les poumons, ce qui entraîne un fonctionnement « anaérobique » (pauvre en oxygène). L’exercice en anaérobie entraîne la production d’acide lactique (crampes), avec d’autres effets secondaires (nausées, étourdissements).

L’assistance électrique conduit à une dépense horaire en calories de 40% inférieure à celle du vélo sans assistance (214 cal/h vs 411 cal/h pour un usager pesant 81kg environ), ce qui rend plus probable un exercice en aérobie.

L’assistance électrique n’est donc en rien un frein au bénéfice sur la santé, au contraire, puisqu’elle conduit à un effort modéré, sauf bien sûr à ne pas appuyer sur les pédales ou au contraire à ne pas utiliser l’assistance !

 

Globalement, quels sont les bénéfices de l’activité physique sur la santé ?

 

L’activité physique entraîne une mise en route de nombreux phénomènes bénéfiques pour le corps humain :

  • Le point de départ est l’augmentation des besoins en oxygène consécutive à l’exercice physique, en premier lieu au niveau des muscles. Le cœur va ainsi être conduit à fournir plus de sang oxygéné, par des contractions plus fréquentes, permettant l’augmentation du débit vers les artères qui sont les voies de transport du sang oxygéné vers les organes. L’accroissement des besoins d’oxygène est assuré par l’augmentation de l’activité des poumons, qui fournissent au cœur le sang oxygéné.
  • Comme tout muscle le cœur va être renforcé par cette activité (surtout si elle est régulière), les artères vont être plus résistantes au vieillissement (par l’augmentation du débit), tout comme les poumons qui géreront mieux les agressions toxiques (par l’augmentation du volume de ventilation).
  • Après que l’oxygène ait été délivré aux muscles, le sang va revenir via les veines vers les poumons, pour y être à nouveau oxygéné. L’augmentation du débit dans les veines par ce phénomène va également être bénéfique avec une diminution du risque de thromboses (phlébite), de varices (dilatations permanentes avec reflux) et de gênes dues au piétinement (lourdeurs, douleurs, gonflements).
  • Les muscles vont bien sûr être renforcés (en fonction des activités pratiquées bien sûr), ce qui permettra de mieux protéger les articulations, ligaments et tendons qui sont en rapport.
  • Ainsi, le risque de maladies cardio-vasculaires sera diminué (maladies cardiaques, artériopathies, hypertension artérielle, phlébites, varices), tout comme les atteintes pulmonaires (encombrement bronchique et emphysème) et articulo-tendino-ligamentaires (arthrose, rupture ligamentaires ou tendineuses).
  • En réalité, l’augmentation du débit de sang oxygéné générée par l’activité physique est un bénéfice majeur pour tous les organes puisque cela leur permet de mieux résister au vieillissement. Ceci est particulièrement vrai pour le système immunitaire (diminution du risque d’infection et de cancers), pour le système digestif (meilleur transit), pour les systèmes qui régulent les hormones et le métabolisme (réduction du risque de diabète, excès de cholestérol et de triglycérides) et pour la gestion du poids (réduction du risque de surpoids et d’obésité), pour ne donner que quelques exemples.
  • Une activité régulière a également un bénéfice psychique majeur avec la production d’endorphines qui augmente le bien-être, et avec un effet positif en particulier sur le stress et l’estime de soi.

 

Quelle est la fréquence idéale de cette pratique pour avoir le meilleur bénéfice sur la santé ?

Du fait du meilleur bénéfice de s’entraîner régulièrement à intensité modérée plutôt que de façon très intense et plus rare (cf ci-dessus), une pratique 3, 4 ou 5 fois par semaine est excellente, y compris pour une durée relativement courte (15 minutes par exemple), surtout au début.

Il est évidemment tout à fait possible d’augmenter la durée par la suite, si l’intensité reste modérée.

 

Conclusion

Ainsi la pratique du vélo apporte de très nombreux effets bénéfiques pour tous les organes, le système cardio-vasculaire en particulier, avec un effet préventif sur développement de très nombreuses maladies.

Ceci est particulièrement vrai dans le cadre d’une pratique modérée et régulière, sans limite d’âge, ce qui est tout à fait le cas de l’utilisation d’un vélo à assistance électrique dans les activités quotidiennes.


You may also like

Voir tous les articles
Le Bélier, Verac
Satys, Rochefort